Nous avons atteint le lac après près de 4h de route. Le Campervan avec son châssis haut offre une prise au vent maximale, ce qui rend la conduite très délicate. A notre arrivée, bien que le jour commence à décliner, nous tombons en arrêt face au lac d’un bleu turquoise puissant. Nous avons hâte de passer la nuit et de découvrir ce spectacle de jour.

Le lendemain matin, nous décidons d’entreprendre une randonnée de quelques heures pour nous rendre en haut du Mont John d’où nous devrions bénéficier d’un point de vue remarquable. Après une montée assez abrupte d’une heure environ au milieu de la forêt, nous voici arrivés au sommet. Le vent qui souffle très fort renforce la sensation de froid. Mais qu’importe ! Le panorama est tellement stupéfiant !

Nous sommes encerclés par des chaînes de montagnes aux cimes enneigées. En contrebas, le lac Tekapo arbore une magnifique couleur de bonbon à la menthe. La palette de couleurs est riche et très contrastée : bleu, marron, vert, jaune avec toutes les nuances et tonalités possibles. Les nuages sculptent le paysage au gré du vent.

Après avoir pris un nombre incalculable de photos, nous choisissons de redescendre par un sentier plus plat qui a le mérite de longer le lac. La descente, ponctuée de multiples arrêts contemplatifs durera 2 bonnes heures !

C’est exténués mais des souvenirs plein la tête que nous quittons les lieux pour nous rendre au Mont Cook, notre prochaine étape à une centaine de kilomètres… Il nous faudra pas moins de 2h30 pour effectuer le trajet tant la route est belle ! Impossible d’avancer… On s’arrête tous les 2 kilomètres pour profiter de points de vue improbables. On longe à présent le lac Pukaki, du même bleu que le lac Tekapo, mais à mon sens plus remarquable encore tant les montagnes au fond sont impressionnantes.

On distingue très clairement les glaciers et nous roulons à présent au milieu de cette immensité. On se sent terriblement petits. Les superlatifs manquent. Tout cela semble presque irréel… On dirait un décor de publicité… Trop retouché et photoshopé pour être vrai… Et pourtant tout est bien réel, surnaturel. On est au bout du monde ou presque ! C’est au pied du Mont Cook que nous passerons la nuit, des étoiles plein les yeux en attendant de pouvoir approcher les glaciers et autres icebergs demain matin !

 

Nous avons vu : des cimes enneigées, un lac bleu comme un bonbon à la menthe

 

Nous avons fait : un treck de 4h pour aller au sommet du Mont John et profiter d’une vue du lac. Montée courte mais assez raide. On peut aussi y accéder par la route

 

Laisser un commentaire